Sélectionner une page

Le trio infernal …

Le trio infernal pour voyager léger

Parfois, je suis sur que tu te poses la question.

Quel objectif prendre pour partir en vacances, en week-end, sans pour autant se charger outre mesure. Tu vas voir qu’avec le trio infernal, tu vas pouvoir prendre 98% des photos que tu peux faire pendant les vacances ou pendant le week-end. Le trio infernal se compose de seulement trois objectifs qui, combinés entre eux, couvrent une plage allant de 17mm à 200mm. Le plus cool dans ce trio infernal est que cela fonctionne avec toutes les marques.
Tu le sais, je suis équipé en Canon, mais ces objectifs existent en version Nikon, Sony, Sigma…

1 – Un objectif ultra grand angle

 

Canon EF 17-40mm f/4L USM
  • Twitter

Le premier objectif de cet ensemble : le Canon EF 16-35mm f/2.8L II USM.
Avec un objectif de cette ouverture tu peux capturer des paysages grandioses en mettant en valeur les premiers plans. Tu peux réaliser des photos de monuments même quand le recul est juste, faire de l’astrophotographie. L’avantage de l’ouverture f/2.8 et de pouvoir shooter même quand la lumière commence à tomber.

 

 

2 – Un objectif « standard »

Canon EF 24-70mm f/2.8L USM
  • Twitter

 

Le deuxième objectif de cet ensemble : le Canon EF 24-70mm f/2.8L USM.

Avec un objectif de cette amplitude tu as entre les mains de quoi réaliser de magnifiques photos de paysages. C’est réellement l’objectif passe-partout, parfait pour la photo de voyage. Avec sa grande ouverture tu peux sans problème faire des portraits avec un magnifique flou d’arrière-plan, même à la tombée de la nuit. C’est objectif qui passe 80% du temps vissé sur le boitier.

 

 

 

3 – Un téléobjectif

Le troisième objectif à posséder dans son sac est un 70-200 mm f/2.8.

Canon EF 70-200mm f/2.8L IS II USM
  • Twitter
Avec lui la porte des super portraits s’ouvre à toi et t’apporte un avec un bookeh de folie. En paysage également quand il s’agit d’isoler une portion de montagne, de plage. L’ atout d’un téléobjectif en photo et paysage est  la compression des plans qui vient « tasser » l’image et cela apporte un vrai plus dans la dynamique de l’image. En photo de sport c’est aussi un objectif hyper polyvalent. Sa grande ouverture te permet d’isoler le sujet et t’apporte aussi une vitesse d’obturation élevée.

Comme tu viens de le voir, ce trio infernal couvre une très grande variété de sujets dans quasiment tous les domaines.
Je te livre une autre astuce. Ajoute un extendeur de 1.4 et ton 70-20 se transforment alors en 105-300mm… de quoi taquiner la photographie animalière.

Pour résumer avec ce « Kit « de trois objectifs, tu obtiens un range de 16 mm jusqu’à 200 mm avec une qualité extraordinaire.
Le système est facilement extensible via l’ajout d’un extender 1.4 ou d’un téléconvertisseur x2. Installé sur le CANON 70-200 f/2.8, il se transforme alors en 400 mm. Une focale idéale pour la photographie en voyage sans s’encombrer d’optique supplémentaire.

L’ouverture de f/2.8 de ce trio infernal permet de photographier dans des conditions de lumières difficiles avec une grande facilité. De plus avec sa grande ouverture, il permet d’avoir des arrière-plans flous dont le sujet se décroche bien avec les belles transitions douces.

©Copyright 2020 @Laurent Martineau
Contact
Mentions légales

Restez informé !

Restez informé de l'actualité et des nouveautés du site.

Votre inscription est enregistrée